Cliquez-ici pour aller sur le site de La Cave à Théâtre

HISTORIQUE DE LA MAISON ANNIBAL

Circa 1777 : Naissance d'Ettore Fussi à Terni (Italie)

1795-99 : Le cirque Fussi tourne en Provence et en Auvergne

1812 : Rompant avec la tradition familiale circassienne, Ettore Fussi utilise les éléphants et autres animaux de la troupe pour monter un péplum : "Annibal et ses Eléphants". Ettore tient le rôle d'Annibal qui deviendra son pseudonyme et le nom de la Cie

1833 : Ettore Fussi est moitié dévoré par un lion. Carlo et Ophelio, ses deux fils continuent les péplums avec moins d'animaux et plus de "tableaux de genre". Danseuses du ventre et esclaves demi-nues sont foison.

1837 : Les spectacles de la famille Annibal sont victimes de la censure. Les animaux sont vendus au zoo pour payer les amendes. Emilie, épouse d'Ophelio, utilise les roulottes pour créer un petit théâtre et monter des spectacles "convenables"

1849 : Emilie meurt du choléra, ainsi qu'une partie de la famille Annibal

1858 : La famille Annibal a plusieurs mélodrames à son répertoire. Auguste, Francesca, Jules, Louise, Giuseppe, directeurs d'alors, s'implantent un temps en Bretagne.

1864 : La famille Annibal met en scène Les Misérables, leur roulotte fait le tour de France avec un tel triomphe, que certains spectateurs sont persuadés que le roman est tiré du spectacle.

1871 : Une partie de la famille Annibal est déportée en Nouvelle-Calédonie avec 3850 autres personnes, l'autre partie de la famille est fusillée.

1884 : Des petits-neveux de la famille Annibal reprennent la route avec de nouveaux spectacles dont une nouvelle version des Misérables. Deux branches distinctes de la famille se font concurrence : Les Fussi et les Lorent

1918 : La grippe espagnole décime presque toute la famille Annibal.

1919 : Les survivants ne pouvant assurer suffisament de numéros dans leur baraque s'équipent de projecteurs de cinéma. Ils réalisent également leur premier film, un western de plus de cinquante minutes. Malheureusement, les bobines sont perdues.

1936 : Renaissant de ses cendres, la famille Annibal monte une version réaliste et poétique des Misérables qui sera interdite en 1942.

1969 : Tentative de deux descendants de la famille Annibal, d'offrir une version psychédélique du répertoire familial. La pénalisation du LSD met fin à cette tentative.

1990 : Se retrouvant par hasard lors d'une fête familiale, les arrières- arrières-arrières petits enfants et petits neveux des familles Fussi, Lorent, Patty et Fort recréent la troupe Annibal. S'ensuivent plusieurs spectacles qui font le tour du monde.